Vous publiez

Un texte harmonieux et sans faute retient le lecteur

La langue française est passionnante, mais complexe au point de se laisser prendre à ses rets si l’on n’y prend garde.

Les fautes d’orthographe et de grammaire, les contresens sont assez mal perçus dans le milieu éditorial. Ils peuvent susciter de la défiance quant aux compétences de l’auteur, de l’éditeur, et vis-à-vis du texte publié.

 

Préparation de copie, correction en première et seconde

Je corrige la grammaire, la graphie et la typographie : 8 000 signes par heure pour la préparation de copie, 12 000 signes pour la correction en première épreuve et 18 000 pour la correction en seconde épreuve.

Je veille à la cohérence du texte ; je vérifie les dates et les noms propres.

Si le texte a déjà été plus ou moins révisé (ce dont je me rends compte aisément en corrigeant trois pages de test), vous pouvez opter pour une correction simple.

Mon tarif horaire est de 22 euros.

 

 

Vous rédigez

 

La clarté ajoute à la force de la communication

Vous rédigez pour le Web.

La présentation de votre entreprise sur la Toile est nécessairement très étudiée, mais la justesse des mots et l’observation des usages typographiques laissent parfois à désirer.

 

Je révise les pages de vos clients afin de renforcer la précision du message à transmettre.

 

Si l’on se concentre uniquement sur l’impact graphique et en vogue du contenu, on peut perdre de vue le sens du discours. Prêtez attention aux clients exigeants.

 

 

Vous étudiez

 

Présentez au jury un mémoire corrigé

Vous avez rédigé un mémoire ou une thèse. Votre texte est passé par le crible du correcteur automatique. Il reste sûrement des coquilles, et peut-être des fautes grossières.

 

Je corrige la grammaire, la graphie et la typographie. Je m’assure de la cohérence du document ; je contrôle les dates et les noms propres.

 

Les professionnels qui corrigent travaillent à débusquer les pièges de la langue française. Ils s’appuient sur leur culture générale et des ouvrages de référence.

Les correcteurs automatiques exécutent leur programme. Ils ne savent pas avec quel auxiliaire conjuguer les verbes et proposent des synonymes parfois aberrants ; ils laissent passer nombre de faux amis anglais / français.

 

Un mémoire corrigé permet de gagner des points

Tout travail rédigé présenté à un jury doit être lisible : fond cohérent et juste, forme impeccable. La multiplication des fautes passe très mal.

Les professeurs d’université ont alerté le ministère de l’Éducation nationale sur le faible niveau de français des jeunes – sans beaucoup d’effet. Aujourd’hui que les entreprises s’en émeuvent, les jurys prêtent plus attention à l’expression écrite des candidats.